13/02/2015

Une victoire et d'autres bonnes nouvelles!

Imprimez l'affichette pour fenêtre...
Tandis que le recours contre l'ordonnance 6V/m devant la Cour Constitutionnelle porté par la coordination et les différentes associations participantes est entré dans sa seconde phase, voici quelques bonnes nouvelles.

Deux quartiers membres de la plate-forme grONDES, mobilisés contre des antennes viennent de remporter une belle victoire!

Les quartiers Meunier-Molière à Forest sont confrontés à plusieurs projets d'implantations. Après une magnifique et rapide mobilisation, les habitants apprenaient récemment des services communaux que l'un des opérateurs, se rétractait et abandonnait son projet. Ce qui démontre que mobiliser, informer ses voisins et  les propriétaires des bâtiments visés, peut avoir des résultats concrets et rapides. Voici un article de La Capitale au sujet de cette victoire (lien).

Une autre bonne nouvelle est le nouvel avis du Conseil Supérieur de la Santé daté d'octobre 2014, qui fut récemment publié. S'il est vrai que, comme le fait remarquer Teslabel, il est dans l'ensemble plutôt décevant vu la gravité de la situation, il comporte toutefois quelques éléments très intéressants :
  • Le Conseil Supérieur de la Santé maintient sa recommandation à 3V/m, il ne valide donc pas explicitement le quadruplement de la norme, bien au contraire: "Le CSS estime des lors que ses recommandations antérieures sont toujours d'application, y compris les limites d’exposition recommandées pour la santé [norme de 3V/m]. Il considère l'application du principe de précaution dans ce contexte comme un moyen de prévenir des dommages irréparables pour la santé publique."
  • Il précise que ce maintient de sa recommandation à 3V/m prend en compte la 4G : "Le Conseil répond par la négative a la question de savoir si les systèmes 4G possèdent des caractéristiques particulières qui n'ont pas ou insuffisamment été prises en compte dans les considérations antérieures. Une modification des recommandations antérieures ne s'avère des lors selon lui pas nécessaire compte tenu du développement technologique actuel."
  • Et ajoute qu'il recommande de supprimer les technologies plus anciennes afin de permettre le déploiement des nouvelles sans hausse de la norme: "Le CSS constate cependant que l'utilisation de systèmes de communication sans fil, en termes de quantité d'informations échangées, est en forte augmentation [...] En termes de réduction de l'exposition, vu la croissance continue, il est souhaitable d'éliminer rapidement les anciennes technologies."
Et pour conclure, un premier pas timide mais notable,vient d'avoir lieu en France, où le Wi-Fi sera enfin interdit dans les crèches.

Restez mobilisés et n'hésitez pas à afficher votre mobilisation pour des technologies mobiles respectueuses de la santé, de l'environnement, de la vie privée et de l'urbanisme.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire